Gelée et pâte de coings

Gelée et pâte de coings
Producteur : _Livre_
Vendu : A l'unité
Conditionnement :
Disponibilité : Illimitée
Prix : 0,00€

Gelée de coings

Ingrédients : 1kg de coings, 1kg de sucre par L de jus

 

 

  • Essuyer les coings. Ne pas les éplucher.
  • Les couper en quartiers mais ne retirer ni le cœur ni les pépins, qui auront pour effet de faire prendre la gelée naturellement.
  • Mettre le tout dans une bassine à confiture et recouvrir avec 2L d'eau. Faire cuire à feu vif jusqu'à ce que les quartiers soient tendres.
  • Retirer du feu et égoutter sur une mousseline toute une nuit.
  • Recueillir le jus écoulé (ne pas jeter la pulpe qui pourra servir à réaliser de délicieuses pâtes de coings) et le peser. Ajouter le même poids de sucre.
  • Faire cuire jusqu'à ce que la gelée soit prise. Mais attention, la gelée prend en refroidissant, donc ne pas prolonger excessivement la cuisson.
  • Mettre en pots

 

 

Pâte de coings

Ingrédients : se fait générallement avec la pulpe récupérée de la préparation d'une gelée de coings (avec 1kg de fruits), sinon, 1kg de coings_ poids équivalent à la pulpe en sucre, huile (neutre), sucre cristallisé

 

Si vous n'avez pas préalablement fait de gelée :

  • Essuyer les coings
  • Couper les coings en morceaux sans les éplucher ni les évider. Les couvrir d'eau et faire cuire jusqu'à ce qu'ils soient bien tendres.
  • Passer au tamis (ou moulin à légumes).
  • Peser la purée obtenue ainsi que le même poids de sucre.

Sinon :

  • Une fois la préparation de la gelée de coings terminée, réserver la pulpe laissée dans la mousseline et la passer au tamis fin.
  • La Peser et mesurez le même poids de sucre.

Ensuite :

  • Mettre la pulpe et le sucre dans la bassine à confiture
  • Faire cuire à feu doux en remuant sans arrêt, une trentaine de minutes environ : la pâte devenue épaisse doit se détacher du fond
  • Verser, sur environ 2 cm d'épaisseur, dans un plat ou un moule huilé et saupoudré de sucre cristallisé.
  • Laisser sécher 2 à 4 jours.
  • Découper en carrés et rouler dans du sucre cristallisé. Ceux-ci se gardent plusieurs mois en boîte hermétique, en séparant les couches avec du papier sulfurisé. On peut aussi laisser la pâte en un seul bloc que l'on tranchera au fur et à mesure, avec un temps de conservation réduit.

 

Petit plus : les pâtes de pommes, d'abricot, de pêche et de prune se font de la même manière à raison d'un verre d'eau par kg de fruits dénoyautés et de 1 kg de sucre par kg de pulpe.

Etiquettes :
Développé Par OpenCart / Adapté Par DevMad
Les Paysans Solidaires © 2018 (v:2.0a)