GAEC de Vil Huen

Presentation du producteur
Téléphone : 02.97.34.15.60
Email : gaecdevilhuen@laposte.net


Nous sommes deux paysans, Nicolas Bourvic et Pierre Sayec, installés sur la commune de Guiscriff (près de Le Faouët), dont nous sommes tous les deux originaires. Notre exploitation agricole, de très petite taille, sera à terme constituée d’un élevage de 16 truies.
Nous exploitons actuellement 9 Ha de terres agricoles, sur lesquelles nous produisons l’aliment de nos cochons. Notre projet est d’y produire environ 250 porcs par an que nous découperons, transformerons en charcuterie, et vendrons directement aux consommateurs.
La découpe et la transformation sont réalisées par nos soins, selon des recettes traditionnelles, dans un laboratoire agréé à cet effet.

Nous voulons produire sur notre ferme des produits de qualité, sains et dont l’empreinte écologique (l’impact sur la nature) est  la plus faible possible. Nous avons pour cela fait des choix allant dans le sens d’un développement plus « durable » et surtout responsable :
  • Elevage de nos porcs selon le cahier des charges de l’Agriculture Biologique : l’engraissement des porcs se fait sur une litière paillée, avec un espace par cochon supérieur au bio. L’utilisation des traitements allopathiques et antiparasitaires pour les animaux se fait aussi dans les limites de l’Agriculture Biologique. Les techniques préventives naturelles seront privilégiées (huiles essentielles). A ce jour, aucun traitement n’a été réalisé.
  • L’aliment pour nos animaux est fabriqué à la ferme à partir de nos cultures. Nous souhaitons être autonomes sur ce point, tant pour la traçabilité de l’aliment  que pour la maîtrise des ingrédients qui le composent. Nos cultures ne sont pas certifiées Agriculture Biologique car les terres ne sont pas converties pour, et nous ne sommes qu'agrobiologistes en devenir. Toutefois, nous prêtons la plus grande attention à la conduite de nos cultures en privilégiant le travail mécanique à l’utilisation d’herbicides, les apports d’engrais organiques au engrais de synthèse, et en utilisant qu’en ultime recours des fongicides lorsque nos cultures sont en danger. Cette année, seuls 2 Ha de maïs ont été traités sur 9 ha de cultures.
  • Notre aliment est garanti sans OGM.
  • La transformation de nos porcs en charcuterie est assurée par nous-mêmes. Tant par souci d’être maîtres du résultat final de notre production que pour s’assurer un produit authentique qui nous corresponde.
  • La totalité de notre production est vendue en direct au consommateur, le plus localement possible et sans intermédiaire, de manière à rétablir un lien social entre ce dernier et nous, producteurs. Nous voulons être des paysans qui nourrissent des gens, et non des producteurs qui vendent une production à un groupement.

 

Les paysans ont quasiment disparu en France au profit d’agriculteurs spécialisés dans telles ou telles productions. Cela s’est fait pour « moderniser » l’agriculture française. Désormais, les règles du jeu ne sont plus les mêmes. Et le métier de paysan, c'est-à-dire celui qui est autonome quant à sa production et à son devenir, retrouve tout son sens dans cette urgence d’un développement durable et équitable. Bon nombre de français veulent une agriculture respectueuse de la nature et de l’homme, des aliments de qualité, authentiques et à un prix justifié par les efforts réalisés pour le produire plutôt que par l’évolution du prix du pétrole. Nous aussi sommes consommateurs, et voulons de l’éthique dans l’acte de consommer.

 

Vous pouvez retrouver Nicolas et Pierre dans leurs travaux d'installation, en 2008, en écoutant leur rencontre avec "du vert dans les oreilles".

Il n’y a aucun produits à lister.
 
Développé Par OpenCart / Adapté Par DevMad
Les Paysans Solidaires © 2018 (v:2.0a)